Nos productions

Quelque chose de nous

• Nous avons participé à un atelier d’écriture dans le but de transmettre, partager nos expériences d’enfants d’émigrés.
• Que dire de notre enfance ? De notre vie d’adulte ?
• Comment s’est modifié ce que nous avons reçu de nos parents, de leurs traditions confrontées à la culture du pays acquis ?
• Nous aimons la Belgique !
• C’est notre patrie, l’autre c’est notre mémoire.
• Nous sommes solidaires entre nous et en même temps avec l’autre.
• Dans cet atelier d’écriture, nous avons lu et découverts des textes d’auteurs d’ici et d’ailleurs.
• Et ainsi, nous avons, nous aussi écrit ce qui témoigne de notre voyage – intime.
• Qui suis-je, moi ? Mais toi, tu es qui ?
• Et c’est pour ça que nous sommes ici avec vous ce soir.
• Nous allons ouvrir nos cahiers !
• Notre mémoire
• Ces histoires sont comme une promenade sur la trace des enfants que nous étions. Et que vous étiez aussi.
• Ce que vous allez entendre est la source de nos rêves, nos espoirs, notre désir d’être au monde »

Nos ancêtres n'étaient pas gaulois

Dernière production du Casi-uo, « Nos ancêtres n’étaient pas gaulois » est un projet vidéo sur la troisième génération de l’immigration italienne. Le projet a le but de creuser la question de la troisième génération et parallèlement des identités multiples et des origines.

« Nos ancêtres n’étaient pas gaulois » se présente sous forme de six capsules vidéo chacune étant une interview à un bruxellois de troisième génération.

Les interviews tentent d’entrelacer l’histoire de ceux qui ont quitté l’Italie pour venir en Belgique durant les années ’50 et ’60, avec celle des générations qui ont suivi et de ceux qui traversent les frontières aujourd’hui pour arriver en Europe.

« Nos ancêtres n’étaient pas gaulois » est un outil qui permet de creuser différentes questions : l’histoire de l’immigration, l’identité, le racisme, mais aussi de tisser des liens entre des personnes de troisième génération issus de différentes communautés.

Vu d'ici

Croire et rêver, ce n’est pas toujours évident… Non loin d’ici, des apprenti(e)s architectes tentent de construire leur cité idéale:
Mais pourquoi l’église est-elle au milieu du quartier ?

Un film réalisé par le Centre Vidéo de Bruxelles avec les jeunes du Casi-UO asbl.
En coproduction avec le Casi-UO asbl.

Nous aussi sommes l’Histoire

Le Casi-uo (Centre d’ action social italien-université ouvrière) œuvre depuis le début des années ’70 à l’émancipation des communautés d’immigrés italiens à Bruxelles. Aujourd’hui, trois générations s’ y côtoient à travers les activités proposées par l’ association.

Ce film donne la parole à quelques-unes de ces “aînées”.
Elles ont entre 65 et 82 ans. Migrantes d’hier, elles nous racontent des bouts de leurs vies. Entre la Belgique qui les accueille et l’Italie qu’elles n’oublient pas, elles témoignent avec bonhomie d’un mixage culturel.

Réalisation, Image et son: Andrea Gagliardi

Co-production: Aria Pagana