Centre d'action sociale italien - UO

un lieu et des liens une pensée et des perspectives une pratique et des réalisations

Organisme d’éducation permanente et de soutien à la scolarité, promoteur d’initiatives de formation à la citoyenneté, de création et diffusion culturelle et de lutte contre l’échec scolaire.

Cinquante ans du Centre d'action sociale italien
1971-2021

À l’occasion du 50e anniversaire de la naissance de Casi-Uo, voici un numéro spécial de la revue « La Piazza ». Bonne lecture !

Découvrez nos activités régulières :

AGENDA D'ACTIVITÉ:

Ascoltate i quattro podcast sulla nuova immigrazione italiana a Bruxelles curati dal Casi-Uo e da NFO – No Fade Out!

Podcast

 

La Chasse au trésor dans toute la ville de Bruxelles est de retour avec une deuxième édition ! Envie de te lancer dans une aventure hors normes à Bruxelles?

La Caccia au Trésor de Bruxelles 2022 est organisée par CASI-UO, Emergency Belgium, Culture Against Camorra Brussels, ARCI Brussels, Filef.

Pour plus d’infos

Soyez les bienvenus à la projection-débat du film « Hypothèses 2121 Associations», organisé par le CASI-UO en collaboration avec le CFSep asbl. 

Pour plus d’infos

Soyez les bienvenus à la balade interculturelle à Saint-Gilles organisée par le CASI-UO dans le cadre de l’activité Ce Plat Pays qui est le nôtre en collaboration avec Zinnelab. 

Pour plus d’infos

Soyez les bienvenus à la projection-débat du film «Women don’t cycle», organisé par le CASI-UO en collaboration avec le COOP et GSARA. 

Pour plus d’infos

Inscrivez-vous à notre newsletter:

L'Histoire du CASI, l’équipe, nos missions et nos valeurs

Le Casi-uo (Centre d’Action Sociale Italien – Université Ouvrière) est né au début des années ’70 de l’amère constatation des difficiles conditions dans lesquelles se trouvaient alors d’une part les immigrés italiens arrivés depuis peu, et d’autre part les personnes arrivées après la seconde guerre mondiale (mines) et leurs enfants, représentant la « deuxième génération ». Le Casi s’est engagé dans la voie d’un travail d’éducation populaire et militante, et s’est mis au service des communautés italiennes les plus fragiles en cherchant à comprendre et à formuler quels étaient leurs besoins urgents et latents.
Le Casi a toujours œuvré à la création et à la visibilisation d’une culture immigrée et populaire.

Au fil du temps, le Casi a construit toute une série de projets et d’activités. Son public a évolué, parallèlement à son quartier de référence, Anderlecht, aux différentes populations migrantes y arrivant, à la naissance de nouvelles générations d’italo-belges (troisième génération) aux besoins spécifiques, et aussi, plus récemment à l’arrivée de nouveaux groupes migrants depuis l’Italie.

La Casi analyse l’immigration comme une « frontière de démocratie » révélant les insuffisances de cette dernière : Identifier les manquements est la première étape pour œuvrer à leur dépassement par le biais d’un travail militant rigoureux et structuré.

Au cœur de nos pratiques plusieurs axes ont traversé les décennies :

  • Le travail avec tous et toutes, avec une attention particulière pour la jeunesse/enfance, la culture populaire/ouvrière et les parcours migratoires.
  • La pratique de l’enquête permettant d’identifier les besoins des populations immigrées avec les premiers concernés, et l’auto-formation visant la création de « savoirs socio-stratégiques » ; le tout se traduisant en actions
  • Le travail en réseaux avec les autres acteurs, amis et alliés
  • La création d’une culture populaire et migrante comme un véritable outil d’émancipation collective.

L’équipe du Casi est composée de travailleurs enrichissant chacun à leur manière le projet de l’association.
La direction est assurée par une militante de la première heure de l’association, amenant au Casi son expérience de terrain et son expertise des questions liées à l’immigration. Les animateurs, formés en histoire, sciences sociales, sciences politiques, animation, nourrissent le projet global du Casi de leurs convictions, de leur engagement et de leurs différentes spécialisations. Parmi eux se trouvent tant des ressortissants de la dernière vague d’immigration italienne en Belgique, que des descendants d’immigrés italiens. Le Casi est par ailleurs armé d’une équipe d’étudiants accompagnant quotidiennement le travail mené avec les enfants et les jeunes de l’école des devoirs.

Avec le soutien de

Notre association est reconnue comme organisme d’Éducation Permanente (Fédération Wallonie Bruxelles), en Cohésion Sociale (COCOF), et dans le secteur extrascolaire (ONE).