Focus groupe

Le travail que nous menons auprès de la migration italienne, arrivée le plus récemment à Bruxelles, nous a porté à constater qu’une partie de ces personnes souffrent d’un manque important d’informations touchant tous les aspects de la vie sociale.
 
Ces informations sont souvent déjà obscures pour les personnes ayant grandi à Bruxelles, faisant face à une bureaucratie très complexe et mouvante. Les personnes ayant immigré à Bruxelles sont confrontées à une myriades de problèmes spécifiques à leur condition (permis de séjour, accès à la santé, travail, …), une maîtrise partielle des langues, des lois, des coutumes, mais aussi l’isolement, le manque d’un réseau de soutien ne font qu’accentuer les écueils rencontrés par ces personnes, le processus d’atomisation en cours dans la société et l’affaiblissement des liens sociaux.
 
Nous organisons des formations pour un nombre limité des personnes dans l’idée de rendre accessibles des informations stratégiques pour la permanence en Belgique, mais aussi de discuter collectivement et de manière critiques des problématiques abordées.

Nos dernières activités:

Le Casi-Uo présente les activités liées à la nouvelle migration italienne à Bruxelles, plus spécifiquement, ses permanences sociojuridiques et écrivain public.

Lors de ces permanences, les personnes peuvent bénéficier d’un accompagnement sociojuridique (questions liées au travail, démarches administratives, défense des droits, inscription à la mutuelle, procédures pour créer une asbl…) mais aussi être soutenues dans la compréhension et la rédaction de documents en français retenus comme importants pour réaliser les projets du migrant (lettres de motivation, recours en cas de dette, cv, dossier pour les administrations…).

Lien Facebook de l’événement

Marta Menghi, chercheuse et militante du collectif italien Emidio di Treviri, formé suite aux tremblements de terre ayant frappé quatre régions du centre de l’Italie entre août 2016 et janvier 2017, nous parle de l’expérience et de la manière dont les militant.e.s du collectif Emidio Di Treviri conçoivent leur travail d’enquête militante.

Lien Facebook de l’événement

Les dernières activités d’enquête menées par le Casi-Uo ont permis de constater qu’au sein du public de l’association, il existe un réel intérêt relatif à la compréhension du monde associatif bruxellois. Pour répondre à cette demande le Casi-Uo organise, en présence d’Hamel Puissant formateur auprès du CBAI, une formation de deux séances pour permettre aux intéressés d’acquérir des connaissances relatives à l’histoire et à l’actualité du secteur associatif, ainsi que des techniques pour se lancer dans un projet associatif (avec un focus sur le nouveau code des sociétés et des asbl).

Lien Facebook de l’événement

Les dernières activités d’enquête menées par le Casi-Uo ont permis de constater qu’au sein du public de l’association, il existe un réel intérêt relatif à la compréhension des droits liés à
la santé. Pour répondre à cette demande, le Casi-Uo a fait appel à l’Atelier des droits sociaux pour une formation d’une séance pour permettre aux intéressés d’acquérir des connaissances relatives à l’histoire, à l’actualité et à l’accès aux soins de santé en Belgique.

Lien Facebook de l’événement