Focus groupe

En menant une enquête sur la nouvelle migration italienne à Bruxelles (celle arrivée après la crise de 2008), nous nous sommes rendus compte que cette partie de public souffre d’un grave manque d’informations. Les informations qui touchent tous les aspects de la vie sociale sont déjà difficiles à repérer pour les autochtones qui font face à une bureaucratie très complexe et mouvante. Il est évident que cela est d’autant plus vrai pour les migrants qui ne maîtrisent ni la langue, ni les lois, ni les coutumes. Le manque d’un réseau de soutien renforce le processus d’atomisation et de l’affaiblissement des liens sociaux.

Pour ces raisons, nous sommes intervenus en organisant des formations pour un nombre limité des personnes. Récemment on a commencé à mener un travail sur la nouvelle migration italienne (enquête qualitative, permanence socio-juridique et écrivain public). Ces activités nous ont permis d’identifier, avec notre public, des thématiques qui méritent d’être approfondies. Pour cela nous sommes en train d’organiser  des “focus groupes” autour de ces sujets.

Ces moments collectif (séances avec la participation entre 8 et 15 personnes) poursuivent deux objectifs :

  • le premier est de permettre la mise en commune des expériences (ce qui crée un savoir collectif) et de représenter un lieu d’émergence des déjà nommés savoirs stratégiques ;
  • de constituer le moment collectif de notre enquête.

En 2019 nous avons organisé deux formations la première sur le monde associatif et la deuxième sur le droit à la santé.

La formation sur le milieu associatif en présence de M.Puissant formateur auprès du CBAI, a permis aux intéressés d’acquérir des connaissances relatives à l’histoire et à l’actualité du secteur associatif, ainsi que des techniques pour se lancer dans un projet associatif (avec un focus sur le nouveaux code des sociétés et des asbl).

L’animation sur l’accès aux soins de santé en Belgique, en présence de M. El Bauzoroti et Mme Bergamini travailleurs auprès de l’Atelier des droits sociaux, a permis aux intéressés d’acquérir des connaissances autour de l’histoire et du présent du système de soins et santé en Belgique.